GSF s’engage pour l’environnement

En 2019, le Groupe a su réduire ses émissions de gaz à effet de serre … Mais il s’agit désormais d’aller plus loin ! Dans cette optique, le Vice-Président Christophe Cognée a signé, le 6 juillet dernier, deux conventions de compensation carbone labélisées par le Ministère de la Transition écologique et solidaire. Une première avec l’association France Carbon Agri qui consiste à participer à la transition énergétique de plusieurs fermes sur le territoire, en développant des équipements d'énergie durable. Un second projet de reboisement est également lancé avec Stock CO2 qui consiste à replanter des arbres qui vont séquestrer du CO2 au cours de leur croissance. De belles initiatives avec un objectif total de compensation de 2 000 tonnes de CO2 sur cinq ans.  « Mais attention, ces engagements viennent s’ajouter à des actions déjà menées sur le terrain, souligne Marion Fénoglio, Responsable du Pôle Environnement / Energie. Une politique de mobilité se développe avec GSF Phocéa, Celtus Ouest, Grande Arche et Mercure, sociétés pilotes. Les collaborateurs vont tenter d’adopter des comportements différents et plus responsables pour leurs déplacements professionnels mais aussi domicile/travail. » Il va donc falloir plancher sur le co-voiturage, l’utilisation de véhicules électriques, de vélos… Sans oublier les personnes isolées ! « Chaque année, nous aurons un bilan. Si tout le monde joue le jeu, il n’y a aucun doute, cela fonctionnera ! », conclut Lauriane Feretti, Chargée de Mission Environnement.